Villeurbanne 2022 #6 : Charb et le dessin de presse, une aventure citoyenne

Fred-DUFOUR-AFP-2

Première Capitale française de la culture, Villeurbanne mobilise toutes les énergies au service de la plus belle des causes : la vitalité culturelle. Sixième volet de notre feuilleton : une exposition inédite – et passionnante – sur Charb, l’un des maîtres du dessin de presse.

Découvrir l’art du dessin de presse à travers le travail de Charb, l’un des maîtres du genre, assassiné le 7 janvier 2015 lors de l’attaque contre Charlie Hebdo, c’est ce que propose une exposition inédite qui va se tenir du 9 au 23 mars dans les espaces de l’Hôtel-de-Ville de Villeurbanne. Parallèlement, les « Rencontres internationales du dessin de presse », vont réunir, du 10 au 13 mars, dans l’agglomération lyonnaise, des intervenants de tous horizons qui vont débattre de l’état du dessin de presse à travers le monde.

PhotoMk2

Un événement résolument tourné vers la jeunesse, qui s’inscrit dans le droit fil de l’esprit de la programmation de la capitale française de la culture : « place aux jeunes ! » « Les jeunes générations prennent le chaos du monde en pleine figure, et c’est d’une violence terrible », souligne Marika Bret, la directrice des ressources humaines de Charlie Hebdo, qui a conçu et réalisé l’exposition avec l’association Çapresse et les Rencontres internationales du dessin de presse. 

« C’est pourquoi il est urgent de donner aux jeunes gens des clefs pour comprendre. En ce sens, le rôle des programmes d’éducation aux médias et à l’information est fondamental. La lecture d’un dessin de presse n’est pas une compétence innée. Cela s’apprend au même titre qu’on apprend à lire un texte de Montaigne. »

Charb et la jeunesse, une longue histoire

« L’exposition est centrée sur la relation de Charb avec la jeunesse, reprend-elle. Lui-même allait souvent en visite dans les écoles. Passionné de dessin mais aussi d’histoire, très intéressé, dès le plus jeune âge, par l’actualité, il ignorait l’existence du métier de dessinateur de presse. Lors de ses visites, la première chose qu’il voulait prouver aux élèves, c’est qu’une passion peut devenir un métier. Et ça se terminait toujours par des dessins et des éclats de rire.

[…]

Lire plus sur le site du Ministère de la Culture

Publié le 04.03.2022

INSCRIVEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Villeurbanne bénéficie du label « Capitale française de la culture » pour l’année 2022, un projet piloté et financé par le ministère de la Culture avec le soutien de la Caisse des Dépôts.