Villeurbanne 2022 #3 : l’art contemporain fait la part belle aux habitants

Première capitale française de la culture, Villeurbanne mobilise toutes les énergies au service de la plus belle des causes : la vitalité culturelle. Troisième volet de notre feuilleton: la création artistique à la rencontre des habitants.

Créer du lien de proximité avec l’art comme moyen, tel est le principe qu’ont voulu donner à « La Fabrique du Nous » les équipes conjuguées de l’Institut d’Art contemporain de Villeurbanne (IAC) et de l’URDLA (le centre de l’estampe qui expose, par ailleurs, les œuvres de Valère Novarina). Un projet collectif, enthousiasmant autant qu’ambitieux, car il ne s’agit pas moins que de renouveler profondément l’esprit et les méthodes de la médiation culturelle en interrogeant concrètement une notion : la démocratie culturelle. A partir du 3 mars 2022.

Des fabriques et des retours d’expérience

Au départ, « La Fabrique du Nous », c’est très simple : il s’agit d’une exposition réunissant les œuvres de cinq artistes dans l’espace de l’Institut : Lara Almarcegui, Pauline Julier, Irène Kopelman, Laura Sellies, Emilija Skarnulyte, toutes femmes, et d’origines différentes. Jusqu’ici rien d’inouï. « Mais, nous fait remarquer Nathalie Ergino, directrice de l’IAC, ce n’est là que le tiers de notre travail. Nous avons toujours tendance à nous reposer sur l’exposition. Elle est prête et donc tout est fait. 

En réalité, non. Reste tout un calendrier de ce que nous appelons des fabriques et qui sont, dans leur conception, leur préparation et leur événement, des actions. Pour nous, c’est, pour chacune de ces actions, le travail équivalent d’une petite expo ! »

Chacune de ces fabriques est une rencontre entre habitants, en présence d’un artiste, dans la rue. Ces rencontres sont imaginées à partir des œuvres de l’exposition, dans le cadre du thème donné à ce premier numéro de la Fabrique du Nous : Quels territoires ?

[…]

Lire plus sur le site du Ministère de la Culture

Publié le 11.02.2022

INSCRIVEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Villeurbanne bénéficie du label « Capitale française de la culture » pour l’année 2022, un projet piloté et financé par le ministère de la Culture avec le soutien de la Caisse des Dépôts.