Balade urbaine - Public.ques

Par la Cie Acte, chorégraphe Annick Charlot

Vivez une expérience artistique collective et intime, en direct dans l’espace public ! Deux danseuses et un musicien vous embarquent dans une autre dimension, pour questionner la place des femmes, physique et symbolique, dans l’espace public. Représentation, mémoire, consentement, postures, langage… ensemble, (dé)jouons les inégalités femmes/hommes qui marquent trop souvent nos espaces quotidiens.

Modalités d'inscription

Samedi 10 septembre – 15h


Durée : 2h – Départ : Rize, 23 rue Valentin Haüy

Réservation par téléphone : 04 37 57 17 17

Réservation par email : lerize@mairie-villeurbanne.fr

Réservation sur le site internet

Lieu de rendez-vous

Nos autres parcours

Balade urbaine – Palimpseste à la Poudrette

Balade urbaine - Palimpseste à la Poudrette  Trait d’union entre Vaulx-en-Velin et Villeurbanne, la rue

Balade urbaine – Sur la frontière entre Lyon et Villeurbanne

Balade urbaine - Sur la frontière entre Lyon et Villeurbanne La frontière, structurant le territoire,

Avec Anabelle G.

Villeurbanne vu par Anabelle G. Anabelle G., j’ai grandi à Lyon et travaille depuis la

Balade urbaine – Gratte-Ciel, l’exploration utopique

Balade urbaine - Gratte-Ciel, l'exploration utopique Du Palais du travail aux tours des Gratte-ciel, en

Avec le maire

Villeurbanne vu par le maire Je suis arrivé à Villeurbanne encore très jeune, avec mon

Balade urbaine – La face dansée des Buers

Balade urbaine - La face dansée des Buers Un voyage chorégraphique qui vous fera découvrir

Balade urbaine – Balade du Chaâba : les socles communs de l’exil

Balade urbaine - Balade du Chaâba : les socles communs de l'exil Une balade carnavalesque

Proposez-nous votre parcours

Envie de faire découvrir Villeurbanne autrement ? Faites-nous part de vos parcours, vos expériences, vos spots préférés.

Ici on ouvre les portes !

INSCRIVEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Villeurbanne bénéficie du label « Capitale française de la culture » pour l’année 2022, un projet piloté et financé par le ministère de la Culture avec le soutien de la Caisse des Dépôts.