« L’art participatif ne se décrète pas, et Villeurbanne est forte de cinquante ans d’expérience en la matière »

Villeurbanne, près de Lyon, organise le festival Réel du 3 au 5 juin, une initiative pionnière imaginée par 115 jeunes de 12 à 25 ans. Michel Guerrin, rédacteur en chef au « Monde », revient dans sa chronique sur ces trop rares initiatives laissées au grand public.

Et si le public programmait un théâtre, un musée, un festival ? Pas tout le temps, n’abusons pas. L’idée est ancienne, elle fait son chemin, mais est freinée au nom d’un dogme : que chacun reste à sa place. Les experts décident, les spectateurs communient. Voilà que la ville de Villeurbanne bouscule comme jamais ce protocole. Et c’est excitant.

Du 3 au 5 juin, la voisine populaire de Lyon abrite le festival Réel. Des concerts, spectacles, arts de la rue, choisis par 115 jeunes de 12 à 25 ans. Ils ont fait bien plus. Ils ont trouvé le nom du festival – un rêve devient réel –, géré la production, la scénographie, la logistique, la communication, concocté les affiches, l’accueil… Ils ont imaginé un univers à leur image. Disposant de 2 millions d’euros, un budget important mais pas astronomique, ils ont appris à composer, à renoncer à des noms trop chers, comme Rihanna ou Beyoncé, à ne pas privilégier des copains non plus.

[…]

Lire plus sur le site Le Monde.

Publié le 27.05.2022

INSCRIVEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Villeurbanne bénéficie du label « Capitale française de la culture » pour l’année 2022, un projet piloté et financé par le ministère de la Culture avec le soutien de la Caisse des Dépôts.